Alexia TARDIEU

Défense des victimes d'accidents et d'agressions

tardieu-avocat

Votre avocat Alexia TARDIEU

Diplômée en droit du dommage corporel, Maître Alexia TARDIEU justifie d'une pratique courante en réparation et indemnisation du préjudice corporel et également en droit pénal. Votre avocat vous conseille, vous assiste, et vous défend efficacement suivant vos objectifs. Avant toute prise en charge de vos intérêts, une analyse préalable est effectuée.
Concernant les honoraires, la loi n°2015-990 du 6 août 2015 a modifié l'article 10 de la loi n°71-1130 du 31 décembre 1971, et désormais l'avocat est tenu d'établir avec son client une convention d'honoraires écrite. Le cadre de votre engagement sera ainsi défini à l'avance, vous n'aurez pas de surprise.
Soyez informé de vos droits ! Optimisez la réparation de votre préjudice ! Maître Alexia TARDIEU vous accompagne dans toute la zone Pacifique.

Demandez à être rappelé

Pour plus de renseignements

Victime d’un accident de la route ?

Vous avez été victime d’un accident de la circulation ? La loi reconnaît à la majorité des victimes un droit à indemnisation

Quelles sont les victimes qui peuvent être indemnisées ?


La Loi prévoit un régime d’indemnisation différent en fonction de la qualité de la victime.

Certaines victimes sont dites « victimes protégées » et bénéficient à ce titre d'un droit quasi automatique à indemnisation, sans que puisse leur être opposée leur propre faute à l'exception de leur faute inexcusable si elle a été la cause exclusive de l'accident.

Il s’agit :

  • des piétons
  • des passagers transportés
  • des cyclistes
  • des enfants de moins de 16 ans et personnes de plus de 70 ans.
  • La loi est en revanche moins favorable aux victimes conductrices.

    En effet, la faute commise par le conducteur du véhicule terrestre à moteur a pour effet de limiter ou d'exclure l'indemnisation des dommages qu'il a subis. Néanmoins, de nombreux conducteurs sont contractuellement protégés, même lorsque leur droit à indemnisation est exclu, par des assurances Garantie Conducteur. Par ailleurs si vous avez eu un accident seul, et qu’aucune responsabilité ne peut être recherchée, votre Garantie Individuelle Conducteur vous donne accès à une indemnisation. Il convient dans ce cas d’évaluer les termes de votre contrat, l’indemnisation étant généralement plafonnée.

    Les victimes par ricochet peuvent également solliciter une indemnisation. C’est le cas par exemple si un membre de votre famille est blessé. Une autre catégorie de victimes peut également être indemnisée : les victimes indirectes. Il s'agit essentiellement des proches (conjoint ou concubin, enfants, parents, grands parents) d’une personne décédée au cours d’un accident de la circulation. Leur droit à indemnisation dépend de celui dont aurait pu bénéficier la victime directe.

    Que faire si vous avez été victime d’un accident de la circulation ?

    Vous pouvez porter plainte dans un commissariat de Police ou une Gendarmerie pour vous assurer qu’une enquête sera diligentée et que la matérialité des faits sera établie.

    Si le responsable de l’accident est identifié, il pourra faire l’objet de poursuites devant le tribunal.Vous devrez vous constituer partie civile pour être partie à la procédure et pouvoir demander à être indemnisé.

    Dans l’hypothèse où l’auteur de l’infraction est inconnu, insolvable ou décédé, la victime peut saisir le FGAO, Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires de dommages.

    Dans quels cas pouvez-vous être indemnisés ?

    Vous pouvez être indemnisé des préjudices subis :

  • que le responsable soit connu ou non,
  • que le responsable soit assuré ou non.
  • Quel est le délai pour agir ?

    la consolidation, faite par un médecin, signifie la stabilisation de l'état de santé, celui-ci n'étant plus susceptible d'évoluer à court ou moyen terme. La consolidation diffère de la guérison. Si la victime conserve des séquelles et qu'aucuns soins ne peuvent améliorer son état de santé, le médecin consolide la victime avec séquelles. Il lui attribue un taux d'atteinte permanente à l'intégrité physique et psychique et évalue également les différents postes de préjudice qui serviront de base pour l'indemnisation du préjudice corporel, tels le préjudice professionnel, les souffrances endurées, ou encore le besoin en aide humaine.